27 mar 2021

Biens publics, biens du roi

Les bases èconomiques des pouvoirs royaux dans le Haut Moyen Age

Atti del Seminario Internazionale Ecole Française de Rome, Roma 10-12 ottobre 2016

Sur quels éléments matériels se fonde le pouvoir royal dans les premiers siècles du Moyen Âge ? Un collectif d’auteurs répond à la question dans l’espace européen.
Les sociétés politiques du haut Moyen Âge sont caractérisées par une forte centralité royale, que l’historiographie a étudiée sous de multiples aspects comme les rituels et les formes de communication, la parenté et les alliances entre groupes aristocratiques, la compétition pour le trône ou la faveur du souverain etc. Le présent volume replace l’attention sur les fondements économiques des pouvoirs des rois, ducs et princes en une période où l’imposition directe d’origine tardoantique s’est étiolée au profit de la rente. Que s’est-il passé entre l’épuisement de l’impôt foncier direct aux VI e -VII e  siècles et la diffusion à large échelle des pouvoirs seigneuriaux, aux XI e -XII e  siècles ? De quelles ressources foncières disposait le roi et quels étaient ses rapports avec l’exercice du pouvoir au niveau central et local ? Quels étaient les modes de redistribution de la terre publique, de quelle manière était-elle gérée ? Quelles obligations et quels impôts formaient la base économique des pouvoirs du souverain? Historiens et archéologues s’efforcent de répondre à ces questions pour la plupart des régions de l’Europe occidentale.

A cura di: F. Bougard, V. Loré
Anno: 2019
Pagine: 512
Editore: Turhnout Brepols Publisher
ISBN : 978-2-503-58645-8
Lingua : Francese, Italiano, Inglese, Spagnolo

[top]